Lecture & performance


Lectures de textes et performances poétiques et sonores en solo ou duo avec le chorégraphe Yoann Hourcade au sein de la compagnie Blandine.

« Spectrophilia », performance poétique sonore, Sturmfrei 2023


Spectrophilia est une performance poétique et sonore à mi-chemin entre litanie poétique, récit intime, manifeste et rituel d’invocation, la pièce déploie la métaphore spectrale dans différentes directions d’un point de vue pédé et queer. Elle traite des violences faites aux corps gays, du désir pour les fantômes des aînés disparus, du souvenir d’utopies perdues, de la mémoire de l’épidémie de VIH/sida, et de la volonté de remobilisation radicale des identités pédales et folles face à la destruction du vivant. Inspirée en partie par Spectres de Marx de Derrida et Cruiser l’utopie de José Esteban Munoz, elle brouille les frontières entre passé, présent et futur, interroge la façon dont les fantômes peuvent vivre à travers nos gestes et nos voix, nous donner de la puissance collective dans les batailles à venir.

La pièce est enrichie par une création sonore en direct de Yoann Hourcade où, à la façon d’une radio parasitée par des présences spectrales, des extraits d’archives de militants, écrivains et artistes disparus (tels Michel Foucault, Guillaume Dustan, Sylvia Rivera ou le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) se mêlent à des tubes de disco ou new wave.

Présentée dans le cadre du festival des écritures en présence Sturmfrei en novembre 2023 à DOC. 

Durée : 16 minutes.

Crédits photo : Romain Guédé.

« Mémoires du futur », weekend Queer Code au Générateur, 2023


Dans le cadre du weekend Queer Code des metteuses en scène et comédiennes Mélanie Martinez-Llense et Claire Lapeyre-Mazerat au Générateur en juin 2023, lecture augmentée du texte « Feux Follets » paru dans Sabir #5. 

Fable de résistance écoqueer futuriste ancrée dans la culture pédée.

Durée : 10 minutes.


« Les mots qui tranchent », lecture croisée, 100% L'EXPO 2023


« Les mots qui tranchent » est une lecture à trois voix réalisée à partir d’extraits des textes Matrices (Revue Sabir) d’Eva Anna Maréchal et Pédé·s dans la peau (Éditions Points) de Camille Desombre (Matthieu Foucher), ponctuée par des interventions d’Aurélie Faure tirées du livre d'Annie Ernaux L'écriture comme un couteau. Entretien avec Frédéric Yves Jeannet.

Une proposition où se nouent tendrement l’intime et le politique, mue par le désir d’une « écriture agissante » et l’affirmation de la « valeur collective du “je” autobiographique et des choses racontées ». La pièce propose ainsi une réflexion sur le pouvoir des mots et du langage, que ceux-ci prennent la forme des mensonges piégeant leur émettrice à son propre jeu, celle de l’injure d’abord assujettissante puis terreau d’une puissance collective renouvelée, ou de l’écriture comme outil de réparation.

Présentée dans le cadre de « La Fugue » à 100% L'EXPO, La Villette, 8 avril 2023, avec Aurélie Faure et Eva Anna Maréchal. Curation : Inès Geoffroy.

Durée : 40 minutes.

"La Fugue", carte blanche d'Artagon Pantin pour “100% L'EXPO”, Grande Halle de La Villette ~ © Edouard Richard ~ 2023